Read Le livre noir de la condition des femmes by Christine Ockrent Sandrine Treiner Online

le-livre-noir-de-la-condition-des-femmes

Ce que vivent les femmes, aujourd'hui, dans de nombreuses régions du monde, est insupportable, et on ne le sait pas assez. Aucune tradition, aucune coutume, aucune religion ne justifie qu'on assassine, qu'on brûle, qu'on lapide, qu'on viole une femme parce qu'elle est une femme. Rien ne justifie qu'on mutile les petites filles, qu'on les vende ou qu'on les prostitue. RienCe que vivent les femmes, aujourd'hui, dans de nombreuses régions du monde, est insupportable, et on ne le sait pas assez. Aucune tradition, aucune coutume, aucune religion ne justifie qu'on assassine, qu'on brûle, qu'on lapide, qu'on viole une femme parce qu'elle est une femme. Rien ne justifie qu'on mutile les petites filles, qu'on les vende ou qu'on les prostitue. Rien ne justifie qu'on asservisse les femmes, qu'on les humilie, qu'on les prive des droits élémentaires de la personne. Et dans les pays comme le nôtre où l'égalité des droits ne leur est plus contestée, leurs conditions de vie demeurent plus difficiles que celles des hommes. Un monde noir, donc ? Oui, mais un monde qui peut encore changer partout des femmes se battent et ouvrent des brèches, réveillent l'espoir, gagnent du terrain. Ce livre, constitué d'articles, de portraits, de témoignages, de synthèses d'études internationales, révèle la face cachée de la condition des femmes, aujourd'hui....

Title : Le livre noir de la condition des femmes
Author :
Rating :
ISBN : 9782845632004
Format Type : Other Book
Number of Pages : 777 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

Le livre noir de la condition des femmes Reviews

  • Li.b.re....LI.V.RE.
    2018-11-20 17:15

    « Les femmes sont leur propre espoir, elles ne peu­vent comp­ter que sur elles-mêmes pour chan­ger la société. Chaque fois que nous fai­sons pro­gres­ser nos droits à toutes, l’huma­nité fait un pas vers un monde plus juste. A tra­vers ce livre, cette pho­to­gra­phie de la condi­tion des femmes aujourd’hui, cha­cune d’entre nous a l’occa­sion d’appren­dre ce qu’elle ignore, de décou­vrir ce qu’elle ne peut pas ou ne veut pas voir, et de par­ti­ci­per au combat pour un monde meilleur. » Christine OckrentLe Livre noir de la condi­tion des femmes nous offre, pour la pre­mière fois, la pho­to­gra­phie de la condi­tion des femmes dans le monde, aujourd’hui.En préam­bule de sa Déclaration de 1993, l’ONU pro­clame l’urgence de l’appli­ca­tion aux femmes des droits et prin­ci­pes du genre humain : SECURITE, INTEGRITE, LIBERTE, DIGNITE, EGALITE. Cinq mots pour résu­mer ce qui devrait être garanti aux femmes, en ce début de troi­sième mil­lé­naire.C’est autour de ces mots que Christine Ockrent et Sandrine Treiner ont sélec­tionné des sujets dont elles ont confié le déve­lop­pe­ment (sous forme d’arti­cles, d’ana­ly­ses trans­ver­sa­les, de repor­ta­ges mais aussi de por­traits d’hommes et de femmes opé­rant sur le ter­rain) à qua­rante auteurs – experts mon­dia­le­ment connus, cher­cheurs, pra­ti­cien, mili­tants, jour­na­lis­tes, venus de tous les hori­zons. Dans cette recher­che, elles ont béné­fi­cié du concours de Françoise Gaspard, socio­lo­gue à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, qui repré­sente la France au Comité CEDAW des Nations Unies, dont le rôle est de sur­veiller l’appli­ca­tion de la Convention contre toutes les dis­cri­mi­na­tions à l’égard des femmes. C’est ainsi que pen­dant deux ans, autour de leur trio, s’est cons­ti­tuée une com­mu­nauté de tra­vail inter­na­tio­nale, pas­sion­née, enthou­siaste.Comment et pour­quoi les femmes sont-elles muti­lées, enfer­mées, dépla­cées, négo­ciées, mar­chan­dées, sou­vent avec la com­pli­cité tacite des Etats, même démo­cra­ti­ques ? Comment peut-il man­quer quatre-vingt-dix mil­lions de femmes en Asie ? Est-ce un hasard si le SIDA en Afrique tue aujourd’hui plus de femmes que d’hommes ? Pourquoi, en matière de viol et de vio­len­ces conju­ga­les, pri­vi­lé­gie-t-on les expli­ca­tions cultu­rel­les ou reli­gieu­ses dans les pays du Sud pour pré­fé­rer les causes d’ordre psy­cho­lo­gi­que et indi­vi­duel dans les pays du Nord ? Pourquoi les femmes sont-elles d’avan­tage bru­ta­li­sées lorsqu’elles sont ins­trui­tes et qu’elles accè­dent à l’auto­no­mie ? Pourquoi, par­tout, les femmes sont-elles les plus pau­vres d’entre les pau­vres… ?Autant de ques­tions et de répon­ses pos­si­bles appor­tées dans cet ouvrage essen­tiel dont la lec­ture, à la fois bou­le­ver­sante et édifiante, ne lais­sera per­sonne indemne mais qui, au contraire, confor­tera chacun (cha­cune) dans une cer­ti­tude : il faut faire du combat pour les femmes une affaire per­son­nelle.

  • Anna
    2018-12-05 19:12

    Black book of womenIt shows the situation of women in different cultures. There is a several dozens of millions of women too less that is needed according to laws of demography. It cannot be explained by plagues, migrations or wars - there is not enough women, cause they weren't let to live. They were killed before birth or malnutritioned, mutilitated and treated as a merchendise are exposed for premature death. In manry countries of Asia, Africa, South America and even Europe women experience violance and humiliation, are victims of cruel traditions, ruthless market and antifeminine ideologies, and are modern day slaves. Gripping stories.